L’Offre de Karina Halle

Edition Hugo & Cie

Nbre de pages : 360

Résumé :  Nicola est une mère célibataire qui perd tout en un rien de temps, son travail, le père de sa fille. Celle-ci tombe malade et Nicola doit faire face à de nombreuses dépenses qu’elle a du mal à assumer. Pour l’aider, Bram le frère de Linden, un ami décide de lui fournir un appartement gratuitement. Mais Bram n’est pas n’importe qui, Nicola acceptera-t-elle son offre ?

Avis : 

J’avais très peur de commencer ce roman après la déception du « Pacte ». Mais à ma grande surprise je suis très bien rentrée dans l’histoire avec l’héroïne Nicola que j’ai tout de suite apprécié. Mère célibataire, elle doit se battre pour survivre et ne semble plus croire en l’amour. Bram, lui, est un Don Juan mais il aide tout de même la mère et sa fille Ava. À mon grand étonnement à part quelques expressions crues, les cents premières pages sont softs quand on connaît le style de Karina Halle.

Nicola essaye de repousser l’attirance qu’elle a pour Bram. Elle sort entre filles et est à deux doigts de passer à l’acte avec un homme mais fait marche arrière. Ce qui m’a surprise c’est l’honnêteté dont fait preuve Nicola qui avoue à Bram qu’elle a faillit faire l’amour avec un homme. Le personnage de Bram, lui, se montre sous un autre jour lorsqu’il évoque son passé de tombeur qui essayait de ne se noyer dans le sexe et l’alcool. 

Bien sûr les scènes de sexes sont présentes (je n’ai même pas passé les pages) mais elles n’arrivent pas avant 200 pages. Sur un livre qui en compte 300 c’est un exploit. Je pense que j’ai eu moins de mal car les personnages ont eu vraiment le temps de nouer des liens.L’auteur démontre malgré tout que malgré les relations sexuelles qui impliquent quand même une certaine intimité, il est difficile de se mettre d’accord sur ses sentiments et de faire confiance à son partenaire.

Alors que leur relation est fragile, le passé de Bram resurgit et constitue un obstacle pour le couple. Je ne m’attendais pas du tout à cette situation (vous saurez de quoi je parle en lisant le livre). Le plus grand tort de Bram c’est le mensonge car Nicola le dit elle-même, dans d’autres circonstances elle aurait accepté le passé de Bram et les conséquences de ses actes. Mais inévitablement tout finit bien sans pour autant en faire trop avec une conclusion « conte de fées ».

J’ai vraiment apprécié cette fin pleine d’espoir pour l’avenir. J’ai eu raison de prendre le risque de lire ce roman car au final c’est une très bonne surprise. L’intrigue tient vraiment la route et n’est pas une excuse pour y inclure des scènes de sexes à répétition. Le lecteur peut s’attacher à l’héroïne et à sa fille. Bram n’est pas vulgaire comme peut l’être Linden dans « Le Pacte ». Cette absence de vulgarité a sûrement facilité ma lecture.

C’est donc un changement d’avis complet que je porte à l’écriture de Karina Halle qui me donne envie de lire « Le Jeu ».

Extrait : 

Je l’ai regretté plus encore quand Linden lui a présenté une blonde chaudasse qui a immédiatement capturé son attention. Je ne sais pas pourquoi ça m’ennuie tellement. Peut-être parce que, un instant, j’ai cru qu’il y avait quelque chose de plus entre nous. 

Eh oui, je sais,  quelque chose de plus, c’est quelque chose de mal. Ça sera toujours comme ça. Mais quand ses doigts ont effleuré les miens en m’envoyant des vagues de chaleur jusque dans les jambes qui sont ensuite remontées dans mes hanches et que ses yeux étaient tellement rivés aux miens que je pouvais déceler des étincelles  dans ces nuages gris, je n’ai pas pu m’empêcher d’imaginer, juste une seconde, comment ce serait s’il était à moi.

À moi, au lit, à moi ailleurs aussi, ça n’avait aucune importance. Mais les pensées, le désir étaient bien là.

 

Note : ♥♥♥♥

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s