Cette semaine c’est…

Adopted Love de Alexia Gaïa

Vera de Karl Geary

Ma Raison de Vivre de Rebecca Donovan

Publicités

Au Hasard #18

Si vous êtes d’humeur découverte je vous propose des articles pris pas totalement au hasard je l’avoue. J’ai décidé de plus exploiter cette rubrique en vous faisant découvrir ou re-découvrir des chroniques , des articles du blog au gré de mes envies et de mes humeurs. On commence avec

My Dilemma is You de Cristina Chiperi

J’ai voulu re-partager avec vous ma chronique de « My Dilemma is You » à l’occasion de la sortie du tome 2. Personnellement je n’ai pas été séduite, si vous avez un point de vue différent n’hésitez pas à le donner.

En News j’ai voulu réécouter Sia : Cheap Thrills qui est dans ma playlist et que j’ai écouté ce weekend.

Résultat de recherche d'images pour "sia cheap thrills"

En Bref… Tome 19

enbref

« Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu’endormis. » Edgar Allan Poe

Henry et Sunny : U&I

Côté lecture : J’ai abandonné « Purity », ce livre était vraiment trop…spécial pour moi. Il y aura quand même une chronique dans les semaines à venir. En attendant vous pouvez découvrir la chronique de « Fixed on You » que j’ai vraiment aimé. Et la prochaine chronique prévue pour mercredi est celle de « Follow me Back » j’ai hâte de partager mon avis sur ce roman.

En ce moment je lis le tome 12 des « Vampires de Chicago » de Chloe Neill. J’avais envie de me replonger dans la Bit-lit.

Côté séries : ouh là, il y en a plein, entre « le Mentalist », « Pretty Little Liars », « One Tree Hill », « The Originals » et « Gilmore Girls » j’ai de quoi faire.

Voilà pour ce petit bilan, je vous souhaite une bonne fin de weekend et une bonne semaine avec de bonnes lectures. On se quitte avec un duo d’artiste de la maison de disque SMTown : Henry (Super Junior) et Sunny (Girl’s Generation) partage un titre : « U&I ».

En Bref… Tome 194

  • Le prêt de livres numériques en bibliothèque, bientôt sur IPad et IPhone.
  • L.A Confidential de James Ellroy : les crimes seront bientôt en série.
  • Festival New Romance 2017 : rendez-vous littéraire et (presque) galant à Cannes.
  • Le livre aux Etats-Unis toujours poussé par la croissance de l’audiobook.
  • Alice Zeniter, lauréate du Prix littéraire 2017 Le Monde.

Résultat de recherche d'images pour "festival de new romance cannes"

 

Bibliothèque de Tours : Au bonheur des lecteurs avec Estelle Faye

J’ai commencé à raconter des histoires pour mon petit frère (Aymeric, de cinq ans mon cadet). A l’époque, nous voyagions souvent en train, avec nos parents, et pendant les trajets je jouais la radio vivante. Je me suis d’abord cantonnée aux récits que je connaissais, à des contes et légendes, ce genre de choses… Puis, très vite, je me suis mise à en inventer, des histoires façon romans feuilletons, pleines de rebondissements, de magies, d’aventures… que je créais à mesure que je les dévidais.

Ensuite je suis partie vers d’autres horizons, je suis devenue comédienne, j’ai étudié le théâtre, à Paris et San Francisco, j’ai fait de la mise en scène, monté ma propre troupe. Mais toujours l’écriture était là, tapie dans un coin. L’écriture me rattrapait. J’ai commencé à écrire des pièces, puis des scénarios. En parallèle, j’ai étudié la littérature à la Sorbonne.

Fin 2008, j’ai envoyé une nouvelle pour un appel à textes sur les dragons, pour une anthologie chez Calmann-Lévy. Ma nouvelle a été retenue, publiée. A partir de là, tout s’est enchaîné, premier roman, autres nouvelles, autres romans…

A part ça, j’aime l’océan, le café, les musiques qui tachent (mais pas que…), les sports de combat, les horizons lointains, les atmosphères nocturnes et urbaines, et les chemins de traverse.

Aujourd’hui, je vis en banlieue parisienne, et je continue à raconter des histoires. (Source Estelle Faye.fr)

Résultat de recherche d'images pour "estelle faye"