En Bref… Tome 126

  • J.K Rowling défend les 5 films prévus pour les animaux fantastiques.
  • Décès du Prix Nobel de littérature et dramaturge Dario Fo.
  • Wonder Woman, ambassadrice de l’ONU.
  • Le prix de la langue française attribué à Philippe Forest.
  • 70 années de soutien à l’édition française : le CNL souffle ses bougies.

 

Afficher l'image d'origine

En Bref… Tome 123

  • Rowling, King, Patterson, le trio d’auteurs qui fait rêver Hollywood.
  • Hausse du budget de la culture : Azoulay pense aussi au personnel du ministère.
  • Origin, le prochain roman de Dan Brown prévu pour septembre 2017.
  • Innover en bibliothèque : les publics d’aujourd’hui et de demain, à la BnF.
  • Loi pour une République numérique : les impacts pour l’industrie du livre.

Afficher l'image d'origine

En Bref… Tome 116

  • J.K Rowling critiquée pour des livres inédits… faits de textes connus.
  • Selon l’Europe le livre imprimé favorise la promotion de la culture, pas l’ebook.
  • Inquiétés par le Brexit, les éditeurs britanniques publient leurs réclamations.
  • Le chiffre d’affaires moyen des libraires indépendants en hausse en 2016.
  • Une direction renouvelée pour la future bibliothèque de Caen.

Afficher l'image d'origine

En Bref… Tome 109

  • Les bibliothèques, des « institutions fiables » pour l’accès à l’information.
  • Une oeuvre de Thomas Hardy découverte dans une église d’Angleterre.
  • Fanfiction : accusé de plagiat, Le Contrat de Tara Jones sous le feu des réseaux.
  • Ebook : J.K Rowling publiera trois livres inédits autour de Poudlard.
  • Oubliez les JO, il existe des olympiades pour les bibliothécaires.

 

En Bref… Tome 104

  • Lire sur l’eau grâce à une bibliothèque nautique du Minessota.
  • S’inscrire à l’Ecole de traduction littéraire : les candidats ont jusqu’à fin octobre.
  • Les femmes écrivent deux fois plus mais leurs livres sont deux fois moins chroniqués.
  • Le gouvernement turc fait fermer 29 maisons d’éditions.
  • « Potter c’est terminé » assure J.K Rowling mais la magie Harry continue.

Afficher l'image d'origine

En Bref… Tome 100

Pour le 100ème article sur l’actualité littéraire je veux vous parler de quelques dates qui sont révélatrices de la censure en France. Pourquoi ce sujet ? Car un des sujets qui m’a le plus marqué dans l’actualité littéraire est le kidnapping de libraires et d’éditeurs chinois dont les publications ne plaisaient pas au pouvoir politique.

 

Même si ces pratiques provoquent notre indignation il ne faut pas oublier qu’en France aussi il n’a pas toujours été autorisé de publier ce que l’on veut. Retour sur les dates importantes de la censure en France.

  • 1535 : François Ier censure les livres par peur des idéologies luthériennes. Le roi revient sur sa décision quelques jours après mais la notion de censure qu’il confie à une commission du parlement de Paris.

 

  • 1548 : Le parlement de Paris interdit les Mystères. Les Mystères ont généralement pour thème La Passion du Christ. Cette décision marque le déclin des Mystères au profit du théâtre de la Renaissance.

 

  • 1752 : L’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert est censurée par Louis XV.

 

  • 1852 : Louis Napoléon censure la presse. Tout compte rendu parlementaire et de procès est interdit pour les journaux ainsi que la diffusion d’images.

 

  • 1919 :  C’est après  la Première Guerre Mondiale que la censure est levée.

 

Afficher l'image d'origine

Toutefois, de nombreux livres ont été censuré en France et ailleurs, en voici quelques-uns :

  • « J’irai craché sur vos tombes » de Boris Vian ( en France)
  • « Lolita » de Vladimir Nabokov  ( en France)
  • « Les Œuvres » de Sade (en France)
  • « Alice au pays des Merveilles » de Lewis Carroll (en Chine)
  • « Robin des Bois » (aux États-Unis)
  • « Harry Potter » de J.K Rowling (au Canada)

Afficher l'image d'origine

 

(Sources : L’internaute, Babelio)