En Bref… Tome 216

  • La plus belle librairie du monde se trouve en Argentine, Ateneo Grand Splendid.
  • Edition : une baisse contenue de l’ordre de 1% sur 2018 pour le livre.
  • Les séries de Leigh Bardugo Grisha et Six of Crows, achetées par Netflix.
  • La troisième nuit de la lecture avec Bérénice Bejo comme marraine.
  • La chanteuse Lana Del Rey veut autopublier un livre de poésie.

Résultat de recherche d'images pour "ateneo grand splendid"

 

Publicités

En Bref… Tome 215 : Chroniques Express

J’ai choisi d’écrire cet article car j’ai trois livres dont je devais écrire la chronique, malheureusement j’ai attendu beaucoup trop de temps pour écrire ces chroniques et je n’ai pas assez de souvenirs pour y consacrer tout un article. Je vous donne tout de même mon avis sur ces trois livres bien qu’ils soient brefs.

La fille idéale de Gilly Macmillan

La fille idéale par Macmillan

Dans l’ensemble j’ai trouvé le roman plutôt bon. J’ai tourné les pages de ce polar assez facilement et l’intrigue me donnait envie d’avancer jusqu’à la fin.

Lire la suite

En Bref… Tome 214 : Chroniques express

J’ai choisi d’écrire cet article car j’ai trois livres dont je devais écrire la chronique, malheureusement j’ai attendu beaucoup trop de temps pour écrire ces chroniques et je n’ai pas assez de souvenirs pour y consacrer tout un article. Je vous donne tout de même mon avis sur ces trois livres bien qu’ils soient brefs.

Au cœur de l’été de Viveca Sten

Au coeur de l'été par Sten

Une bonne histoire mais sans plus, il n’y a pas beaucoup de suspens.

Lire la suite

En Bref… Tome 211 : Chroniques express

J’ai choisi d’écrire cet article car j’ai trois livres dont je devais écrire la chronique, malheureusement j’ai attendu beaucoup trop de temps pour écrire ces chroniques et je n’ai pas assez de souvenirs pour y consacrer tout un article. Je vous donne tout de même mon avis sur ces trois livres bien qu’ils soient brefs.

Incurables de Lars Kepler

Couverture du livre : Incurables

Je suis un peu mitigée sur ce roman. J’ai aimé le fait que les chapitres soient courts, ce qui donne un rythme à l’histoire mais la froideur de la narration que j’ai trouvé assez plaisante au début m’a fatiguée vers la fin du roman. Pour une fois je me doutais de l’identité de l’assassin donc le suspens n’a pas pu être tenu jusqu’au bout,  dommage.

Lire la suite