Les Vampires de Chicago Tome 11: La morsure n’est pas une fin de Chloe Neill

Edition Milady

Nbre de pages : 480

Résumé : Ethan, Merit, Mallory et Catcher profitent d’un moment de calme pour sortir entre couple. Malheureusement le bonheur sera de courte durée lorsque réapparaît Balthasar : le créateur d’Ethan venu pour se venger de celui qui a osé l’abandonner.

Avis :

C’est avec un réel plaisir que j’ai replongé dans une nouvelle aventure avec Merit et Ethan ainsi que les autres personnages comme Mallory et Catcher. Les deux couples s’accordent un moment de détente avant d’être interrompus par le retour de Balthasar, le créateur d’Ethan. Mais celui-ci ne compte se soumettre aux ordres de son « maître ».

En parallèle, le père de Merit invite celle-ci et Ethan à une réception organisée par Monsieur Reed, un ami du père de Merit, ne voyant que ses intérêts bien sûr. Ce que j’aime dans les romans de Chloe Neill c’est que l’action est toujours au rendez-vous. Durant la réception, deux vampires de la Maison de Navarre font irruption pour tuer un des invités.

Quelles sont leurs réelles intentions ? J‘ai trouvé le roman beaucoup plus noir que les tomes précédents notamment ce que Balthasar essaye de faire subir à Merit (scène qui me rappelle une aventure de Mercy Thompson) heureusement Balthasar n’arrive pas à ses fins mais il n’a pas dit son dernier mot.

Lui qui est prêt à tout pour faire du mal à Ethan. En parallèle, il y a aussi la traque de l’organisation Le Cercle qui est très puissante. La maison de Navarre ayant contracté des dettes, deux vampires ont voulu éliminer Monsieur King lors de la fameuse soirée comme le voulait le Cercle.

Ethan, Merit et les autres vont tout faire pour démanteler cette organisation. Mallory de son côté est beaucoup plus présente. Elle s’installe dans la Maison Cadogan et annonce une grande nouvelle à Merit. Mais fait-elle le bon choix ? Le comportement de Mallory sème le doute chez Merit. On voit dans ce tome le retour de leur complicité et de leur forte amitié qui avait connu des moments difficiles. J’ai aimé le retour de ce duo.

C’est une nouvelle fois une réussite pour Chloe Neill qui arrive toujours à nous entraîner dans de nouvelles aventures. Un onzième tome que j’ai dévoré sans aucune fausse note et qui compte parmi mes préférés (même s’ils sont tous géniaux).

Extrait : 

Pour la première fois, je me demandai qui il pouvait bien être et pour quelle raison il avait agressé l’ancienne Seconde de Navarre sur le perron de la Maison de Morgan. Parce qu’il avait été envoyé par le Cercle, compris-je avec un temps de retard sans tenir compte du coup de Klaxon rageur que m’adressa un chauffeur de taxi tandis que ma proie filait à travers Michigan Avenue.

Il s’agissait sans l’ombre d’un doute d’un homme de main que le Cercle avait chargé de punir la Maison de Navarre après la tentative manquée d’assassinat de King. D’après Morgan, les membres du Cercle avaient menacé d’éliminer les vampires de la Maison l’un après l’autre. Ils avaient manifestement décidé de passer à l’action.

D’un autre côté, cet homme avait vraiment mal choisi son moment. Il avait fait son coup devant deux vampires, tous deux des combattants aguerris.

Note : ♥♥♥♥

Le tome précédent : 

Les Vampires de Chicago tome 10

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s