Calendar Girl Janvier de Audrey Carlan

Afficher l'image d'origine

Edition Hugo&Cie

Nbre de pages : 154

Résumé :  Le père de Mia est dans le coma et se retrouve avec une immense dette à rembourser s’il veut garder la vie. C’est donc Mia qui va prendre en charge cette dette et va donc pour cela travailler pour sa tante en tant qu’escort. Elle va devenir une Calendar Girl. Son premier contrat

Avis : 

J’ai aimé dès le début le personnage de Mia. Une femme, une vrai femme qui comme beaucoup croit en l’amour , tellement, qu’à chaque fois, 4 dans le cas de Mia, va tomber amoureuse. Au pied du mûr par une dette contractée par son père, Mia va travailler pour sa tante comme escort.

Ce que j’ai apprécié dans ce roman c’est que le métier d’escort n’est pas du tout condamné par un point de vue moralisateur et n’est pas tabou. Pour preuve, c’est la mère de Wes qui engage Mia pour son fils, chose à laquelle je ne m’attendais pas du tout.

Il y a donc une certaine liberté dans ce roman, une liberté de la femme aussi à travers le personnage de Mia. Car il ne faut pas oublier que dans chaque roman il y aura un homme différent ainsi Mia ne s’enferme pas dans une relation dès le premier roman. (Même si personnellement je ne pourrai passer d’une homme à un homme en si peu de temps.)

C’est encore une chose que j’ai aimé : « l’histoire d’amour » si s’en est une,  entre Wes et Mia n’est pas le point final de l’histoire. Sera t-il le dernier ? Le reverra t-on dans le dernier roman ? Ma curiosité est vraiment grande quant à l’homme que Mia choisira à la fin.

En conclusion une bonne lecture, un roman court dénué de points négatifs, peut-être une légère déception (légère) mais dans l’ensemble je suis satisfaite de cette lecture.

J’ai pu lire l’extrait du roman de février et j’ai pu avoir un avant-goût du second prétendant qui est totalement différent de Wes et m’a donné envie de lire le Calendar Girl de Février.

Extrait : 

Cependant,  Wes ne veut rien entendre.

-Pas simple, non. Mia est mon amie, et je l’ai peut-être engagée pour m’aider à supporter un mois de dîner et de cocktails ennuyeux, mais elle n’a rien à voir avec une prostituée, dit-il en me regardant. Je suis désolée, Chérie, ajoute-t-il d’un regard plein de remords.

Il a l’air si désolé que je sais arranger les choses. 

-Écoutez, c’était une simple erreur. J’ai pensé la même chose quand ma tante Millie m’a parlé du job. Mais j’ai décidé de tenter l’expérience, et je ne le regrette pas, parce que j’ai rencontré Wes, et maintenant vous tous, et ça vaut le coup.

 

Note : ♥♥♥

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s