Innocent Tome 1 de Shin’Ichi Sakamoto

Afficher l'image d'origine

Edition Delcourt

Nbre de pages : 204

Résumé : Charles-Henri n’a qu’un seul destin : devenir bourreau comme son père et le père de son père avant lui. Mais voilà,  le jeune homme  ne veut pas avoir de sang sur les mains et refuse. Son père ne lui laisse pas le choix et est poussé à exécuter, Charles-Henri se construit une personnalité complexe tiraillée entre son innocence et son travail de bourreau.

Avis : 

J’ai été tout de suite très attirée par ce manga qui aborde la révolution française. Et le début du manga donne tout de suite le ton : un homme guillotiné avec la couleur rouge, le sang qui prédomine sur le dessin. J’ai été impressionnée par la qualité des dessins. Le mangaka joue avec le suspens et ne dévoile pas les visages des personnages tout de suite.

Le lecteur découvre un personnage nommé Charles-Henri, qui baisse toujours la tête, en souffrance. Son destin est tout tracé : il serait le futur « Monsieur Paris », le bourreau tout comme son père et l’on apprend aussi dans une présentation des personnages que ses frères suivront le même chemin, même sa petite sœur épousera un autre bourreau.

Lorsque Charles-Henri refuse de devenir comme son père, celui-ci utilise des méthodes vraiment très dures. A la fin de ce premier chapitre, on comprend que la violence va être très présente. Le manga détaille vraiment la violence, en expliquant même au lecteur ce qu’il se passe lorsqu’un organe est touché.

Le deuxième chapitre se clôt sur la capitulation du fils qui accepte de devenir bourreau et on le retrouve avec un visage totalement changé comme s’il avait vieilli d’un coup. Un visage de colère.Le troisième chapitre s’ouvre avec l’épée des bourreau de la famille et son impact lorsqu’elle est utilisée est si tranchant que Charles-Henri en a les larmes aux yeux.

Il y a beaucoup de dessins sans texte mais la qualité de ces dessins est tellement bonne qu’on ne remarque même pas cette absence. J’ai été un peu perdue par certaines scènes, ne sachant pas si Charles-Henri rêve ou si c’est réel. Le mangaka dessine la réalité des bourgeois de l’époque et ce qu’il s’y passe dans les soirées (orgies…).

L’amour entre deux hommes, ici Charles-Henri et Jean de Chartois, à l’époque est un thème assumé et montré par l’auteur. Lorsque Jean de Chartois est arrêté, il doit être exécuté par Charles-Henri. Lorsque ce dernier lui rend visite, la beauté a été fanée du jeune homme par la torture et l’on se rend compte que le mangaka retranscrit aussi bien la beauté que la laideur causée par la violence.

Arrivé à l’éxécution Charles-Henri est tellement bouleversé par ce qu’il va faire qu’il imagine que Jean est une poupée qu’il doit décapiter, rendant la tâche moins lourde. Le premier tome s’achève avec le geste meurtrier du jeune homme.

Pour conclure je saluerai la qualité des dessins qui charment le lecteur. J’ai beaucoup aimé revenir en France au 18ème siècle. Mais attention aux âmes sensibles car la violence y est omniprésente et ce manga diffère avec les shojos que j’ai l’habitude de lire. Mais dans l’ensemble c’est un très bon premier tome.

Afficher l'image d'origine

Note : ♥♥♥♥

Advertisements

4 réflexions sur “Innocent Tome 1 de Shin’Ichi Sakamoto

  1. La couverture de ce manga m’est familière (comment oublier d’aussi beau graphismes !) mais ton article est le premier à m’en faire découvrir le sujet : révolution, bourreaux, ce que tu me décris me fait déjà rêver (sans oublier ces graphismes merveilleux). Je penses dévorer ce volume cet été, merci à toi !

    J'aime

      1. J’ai fini le premier tome à peine une heure après la lecture de ton article 🙂 Ce manga (les graphismes comme les émotions qu’il délivre) à eu un tel impact sur moi que je ne le reprendrai sans doute pas avant quelques temps : l’impression de malaise et de mort est trop forte pour moi. Mais j’avoue que l’expérience était incroyable : les graphismes sont sublimes et l’histoire m’a happée (un peu trop même). Ce manga est donc tout comme tu me l’avais promis !

        J'aime

  2. Je te l’avais dit que ce manga était comment dire « violent », je ne suis pas du tout adepte en temps normal de ce genre mais je ne sais pas pourquoi je continue, je suis hypnotisée, la grande partie revient au graphisme qui est juste sublime.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s