Ma Raison de Vivre de Rebecca Donovan

Ma raison de vivre, tome 1  par Donovan

Edition : Pocket Jeunesse 

Nbre de pages : 534

Résumé : Emma est une élève brillante qui excelle aussi bien dans les études que dans ses activités sportives mais lorsqu’elle rentre chez elle, une autre vie commence beaucoup plus sombre. Épaulée par son amie Sara, elle compte les jours avant de pouvoir partir de cette maison et partir à l’université. Mais son quotidien change du tout au tout avec l’arrivée d’un nouvel élève : Evan. Pourra t-elle se rapprocher du jeune homme tout en préservant ses secrets ?

Avis : 

Que dire de ce premier tome à part que c’est un véritable coup de cœur. J’avais un peu peur de commencer cette série sachant que le thème de la violence allait être abordé. Mais heureusement Rebecca Donovan sait dosé les émotions pour éviter au roman d’être trop sombre. Pour cela elle a placé aux côtés de l’héroine des personnages secondaires : Sara, la meilleure amie et Evan, le petit ami qui sont de vrais rayons de soleil pour Em.

C’est pour eux et son avenir qu’elle tient face à la violence de sa tante. Tout ce qu’elle fait à l’extérieur de la maison familiale est une vraie bouffée d’oxygène et l’on respire en même temps qu’elle. Il y a juste un épisode que j’ai trouvé incohérent dans le roman, c’est lorsque Em sort avec Drew. Je n’avais pas l’impression d’être dans la même histoire (vous comprendrez à la lecture du roman).

A part ce passage j’ai adoré l’histoire, Em est très attachante et courageuse. Elle ne veut pas dénoncer la maltraitance dont elle fait l’objet afin de préserver les enfants de sa tante. Mais jusqu’où peut-elle supporter la violence ? L’auteur nous laisse le tome 2 pour le découvrir.

En conclusion : c’est un vrai coup de cœur. Rebecca Donovan dépeint avec justesse la vie d’une jeune fille qui est loin d’être facile et qui se bat pour sa liberté, d’aimer et de vivre. Un roman à lire absolument.

Extrait : 

En réalité, j’étais devenue beaucoup plus sensible à sa présence. Lorsqu’il me prenait par le bras en marchant dans le couloir ou qu’il se penchait pour me chuchoter à l’oreille pendant le cours de bio, j’avais l’impression que des centaines d’infimes piqûres me traversaient le corps. Je me suis surprise à sourire plus souvent, à garder plus longtemps mes yeux dans les siens. Je posais sur lui un regard neuf, comme si je les remarquais pour la première fois.

Son attitude aussi s’était modifiée. Il s’asseyait plus près de moi, m’observait plus longuement. Il s’est mis à ranger ses livres dans mon casier entre deux cours et, lorsqu’il les récupérait, il posait sa main sur mon dos en se penchant sur moi. Tous ces petits gestes déclenchaient des réactions dans  différentes parties de mon corps-une sensation de brûlure dans la poitrine, des picotements sur la nuque…

Il ne me prenait pas la main dans l’enceinte du lycée mais se débrouillait pour l’effleurer dès que nous étions proches l’un de l’autre. Rien n’avait changé mais tout était différent. 

 

Note : 

coeurcoeurcoeurcoeur

By Mercythompson

2 réflexions sur “Ma Raison de Vivre de Rebecca Donovan

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s