Before I Fall de Lauren Oliver

Edition Hachette

Nbre de pages : 480

Résumé : Sam est une ado accomplie. Populaire, elle traîne avec sa bande de copines et vit sa vie sans se poser de questions. Jusqu’à ce fameux soir de la saint-valentin où tout va bousculer. Elle ne va pas seulement affronter la mort, elle va devoir revivre cette dernière journée encore et encore.

Avis :  

J’avais hâte de commencer ce roman qui débute d’ailleurs par un texte en connotation avec la mort. A quoi pense-t-on avant de mourir, comment imagine-t-on le dernier jour de notre vie…sans savoir que c’est le dernier ? Samantha raconte ainsi son dernier jour de lycéenne populaire.

Elle a un petit-ami mais je ne suis pas sûre qu’elle sait ce que c’est d’être amoureuse, en tout cas pour moi ce n’est pas ce qu’elle vit. Ce que j’ai aimé chez Sam c’est qu’elle n’est pas l’héroïne introvertie, en retrait comme les auteurs aiment peindre. Et même si je ne me retrouve pas en Sam, j’ai aimé son personnage par cette différence.

J’ai beaucoup aimé la structure de l’histoire, qui, à la fois se répète mais se transforme selon les décisions de Sam. Cela m’a fait penser au manga « Orange ». Ces histoires qui posent la question : « Si vous pouviez revivre votre vie que changeriez-vous ? Le dernier jour de votre vie. 

Cette problématique m’intéresse  beaucoup.  Mais ce n’est pas parce que Sam change le cours des choses que la mort s’éloigne. Revivre la journée de la Saint-Valentin permet aussi de reconsidérer ses relations. Surtout par rapport à Lindsay, la meneuse du groupe d’amies. Sam change peu à peu au fil des nouvelles journées qu’elle revit.

À partir de la page 200, il y a un grand changement qui s’opère chez Sam, qui est déstabilisant, je l’avoue mais qu’on comprend au fur et à mesure. Elle est morte et elle le sait. À partir de ce moment, elle veut profiter au maximum. Pour cela, j’ai trouvé ça bien même si les journées se répètent, elles ne sont jamais les mêmes.

Sam prend des décisions totalement différentes. Pendant ma lecture, j’ai ressenti aussi un malaise en pensant que ça doit être horrible de savoir qu’en fermant les yeux on va revivre la même journée indéfiniment. Sam est bloquée et elle le sait. Pour moi, le fait que Sam veuille faire des choses différente c’est pour ne pas devenir folle car elle ne peut que revivre cette journée. Pour moi c’est pire que la mort.

Au fil des journées qui se répètent, pour moi, Sam grandit. Au début, elle tire un profit personnelle de pouvoir faire ce qu’elle veut sachant que la journée recommencera puis au fur et à mesure elle prend conscience qu’elle peut sauver Juliet. Juliet est le souffre douleur de Lindsay et son groupe dont fait partie Sam.

Le roman nous fait réfléchir sur les conséquences que les moqueries répétées peuvent avoir sur une personne. Sam en prend conscience c’est pour ça que pour moi elle grandit. J’ai trouvé la fin très belle et très juste. Je n’étais pas triste pour le personnage de Sam car on s’habitue à sa mort tout au long du roman mais c’est une très belle preuve de courage.

Pour conclure : « Before I Fall » est un très bon roman qui nous apporte des questionnements sur la vie, les personnes que nous fréquentons sont-elles bonnes pour nous ? Et surtout que changerions-nous si nous pouvions revivre une journée, remonter le cours du temps. Je crois qu’il y aurait beaucoup de choses malheureusement mis nous devons apprendre à vivre avec nos erreurs.

Extrait : 

-Fonce, fonce, fonce ! 

Nos pneus crissent sur l’asphalte et la voiture s’élance dérapant légèrement; je sens la morsure du vent sur mon visage, tandis qu’une odeur de caoutchouc brûlé et d’essence empuantit l’air. Mon cœur redescend lentement de ma gorge à ma poitrine, la chaleur envahit à nouveau mon corps, je retrouve mes sensations. Je remonte ma vitre.

Je suis incapable d’expliquer ce que je ressens, mes sentiments me débordent, comme lorsqu’on rit trop fort ou qu’on tourne sur soi-même comme une toupie trop longtemps. Ce n’est pas vraiment du bonheur, mais je m’en satisferai.

-Incroyable !  Tu es une légende Sam ! 

Courtney tambourine dans le dossier de mon siège et Bethany se contente de hocher la tête en tendant la main vers moi, les yeux écarquillés, comme si j’étais une sainte et qu’elle espérait guérir d’une maladie à mon contact. Tara hurle de rire, surveillant à peine la route, le regard brouillé de larme. 

-Vous avez-vu leurs têtes ? demande t-elle en s’étranglant. Vous avez vu ?

Pas moi. Je n’ai rien vu, rien senti, à part le grondement qui m’enveloppait, et je réalise soudain que je ne sais pas si je dois en déduire que je suis bel et bien vivante ou, au contraire, bel et bien morte, ce qui est hilarant.

Note : 
coeur coeur coeur coeur

Publicités

2 réflexions sur “Before I Fall de Lauren Oliver

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s