Bibliothèque de Laval : Pages choisies

La romancière franco-belge Françoise Mallet-Joris, admiratrice de Colette, a notamment écrit des récits autobiographiques comme Lettre à moi-même, La maison de papier, un de ses grands succès, sur ses démêlés familiaux et domestiques, ou La double confidence, autour de sa mère. Élue à l’Académie Goncourt en 1971, elle en fut membre jusqu’en 2011.

Pénétrer dans ses livres, c’est faire d’innombrables rencontres avec des êtres de fiction, personnages historiques, ses proches, enfants, amis… Elle nous a malheureusement quitté le 13 août 2016.

Francoise Mallet-Joris en 1991.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s