Addicted to Sin saison 1 de Monica James

Edition Hugo&Cie

Nbre de pages : 360

Résumé : Dixon Mathews est un psychiatre très réputé spécialisé dans les addictions. Bien que tout lui réussit, côté privé, il multiplie les conquêtes et ne souhaite pas s’engager. Alors que les jours passent et se ressemblent comme les femmes qu’il côtoie, Dixon va rencontrer deux femmes complètement différentes, qui, à leurs manières vont marquer le Dr Mathews.

Avis :

Je ne l’ai pas caché, j’attendais de lire ce roman avec impatience et les premières pages m’ont fait une très bonne impression. Dixon, psychiatre nous « vend » son métier à travers une explication de l’addiction. J’ai beaucoup aimé ce jeu d’écriture. De plus, Dixon est peut être médecin s’occupant de névroses mais il ne le cache pas, il en a lui aussi et ne se considère pas comme un homme respectable (dans sa vie privée du moins.)

Il est franc avec le lecteur, utilise un langage cru et casse l’image d’homme respectueux malgré que l’on comprend très vite qu’il connaît son métier. Le fait que ce soit un homme le narrateur principal m’a beaucoup plu et de plus le personnage de Dixon est très intéressant. Son penchant pour le sexe cache des blessures profondes.

En effet, après avoir voulu s’engager avec sa fiancée, celle-ci l’a trompé et l’a quitté pour un de ses meilleurs amis, ce qui explique le comportement du héros. Mais en très peu de temps, il tombe sur deux femmes différentes. Madison qui représente la femme sérieuse avec qui il pourrait avoir une relation et Juliet, la tentatrice qui représente la passion.

Malgré le fait que l’auteur utilise deux femmes opposés elle ne tombe pas dans les clichés et j’ai beaucoup apprécié cela.Très vite le lecteur devine un lien possible entre Madison et Juliet mais Dixon, lui, ne s’imagine pas encore quel destin se présente à lui. Le choix de Dixon m’a surprise et pas surprise à la fois.

Surprise parce qu’il semblait vouloir connaître mieux Madison et pas surprise car Dixon est un homme et qu’il choisit la facilité en choisissant Juliet, pour avoir ce qu’il désire plus facilement. Malheureusement il va se rendre compte qu’il n’a peut-être pas fait le bon choix.En effet, Madison réapparaît dans la vie de Dixon et j’ai aimé le jeu de séduction qui s’établit entre eux.

Il faut dire qu’avec Juliet à part du sexe il n’y a rien donc quand l’histoire se recentre sur Madison cela devient tout de suite plus intéressant. Leur relation va rester platonique pendant longtemps et j’ai adoré lire ces passages cela change pour le personnage de Dixon d’apprendre à connaître quelqu’un et ne pas tout de suite faire l’amour avec elle.

Je regrette seulement que le personnage de Juliet n’ait pas plus de consistance pour être une très grande rivale de Madison. Mais sachant qu’il y a un tome 2 je vais attendre de voir comment l’intrigue se déroule. De plus je pense que Juliet n’a pas dit son dernier mot. Même si la fin du livre est prévisible, la suite reste incertaine et c’est avec grand plaisir que je lirai la saison 2.

J’ai beaucoup aimé le fait que ce soit un homme qui soit au centre de l’intrigue même si les femmes sont loin de faire de la figuration. Le roman a répondu à toutes mes attentes et je pense que je viens de refermer un des meilleurs New Romance de l’année.

Extrait : 

-J’ai rencontré les parents de David, ce soir.

-Ah bon ?

Je sais très bien qu’elle devait les rencontrer puisque j’ai entendu sa conversation téléphonique.

-Oui, répond-elle d’un ton abattu.

-Comment ça s’est passé ?

-Super.

-Donc, c’est une bonne chose, non ?

-J’imagine que oui. Ils ont été vraiment très gentils et très accueillants.

-Mais… ?

-Mais je ne sais pas. Ils étaient justement trop gentils et trop chaleureux. Mon Dieu, qu’est-ce qui cloche chez moi ? crie-t-elle en plaquant ses mains sur son visage.

-Mais il n’y a rien qui cloche chez toi. C’est mon travail de détecter ce genre de choses.

-Si, il y a plein de choses qui clochent, rétorque-t-elle en reniflant.

Je lui jette un bref regard et découvre que des larmes embuent ses beaux yeux verts. La tristesse qu’elle éprouve me brise le cœur, je poursuis alors :

-Moi, je ne vois que la perfection chez toi.

Note : ♥♥♥♥

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s