Archer’s Voice de Mia Sheridan

Edition Hugo&Cie

Nbre de pages : 394

Résumé : Bree, une jeune femme qui a traversé une période difficile décide de quitter son foyer pour la petite ville du Maine. Elle s’intègre rapidement parmi les habitants qui l’accueil chaleureusement. Un jour, elle fait la connaissance d’Archer, un jeune homme qui sans dire un mot va faire vibrer le cœur de la jeune femme.

Avis : 

Dès le début j’ai beaucoup aimé le style de l’auteur qui nous cite un mythe pour rappeler que nous sortons plus forts des obstacles de la vie, aussi difficiles qu’ils soient. L’histoire nous fait découvrir Archer enfant puis adulte avec la rencontre de Bree, qui elle aussi porte des cicatrices faites dans son passé.

J’ai apprécié le fait que Bree soit attirée par Archer, bien sûr par son physique qui ne la laisse pas indifférente mais surtout elle cherche à voir plus loin et ne s’arrête pas au fait que le jeune homme ne parle pas. J’aime beaucoup les anti-héros, d’ailleurs Bree fait une référence qui peut sembler anodine mais qui illustre très bien le personnage d’Archer.

Elle donne l’exemple d’Harry Potter, un petit garçon à lunettes au départ ordinaire qui pourtant va accomplir des choses extraordinaires. Tout le monde ne peut pas être beau, riche et populaire, et le fait qu’un personnage puisse prendre une revanche sur la vie m’a touché.

J’ai beaucoup aimé le petit coup de cœur  de Bree pour Archer malgré les barrières que le jeune homme met entre lui et les autres. En ce qui concerne les personnages, j’ai apprécié le fait que les rôles soient inversés et que ce soit la fille  qui a le plus d’expérience amoureuse que le garçon. Malheureusement cela va devenir un point faible pour Archer, qui va être utilisé par Travis, son cousin.

En effet le cousin du jeune homme a des vues sur Bree et va tout faire pour éloigner Archer de Bree. Pour cela il n’utilise pas la violence comme je l’aurais pensé mais il se révèle très manipulateur pour briser le couple. En plus de Travis, Archer a d’autres problèmes qui mettent à mal sa relation avec Bree.

En effet le jeune homme a très peur de ne pas pouvoir garder Bree avec le peu qu’il a à lui offrir avec son handicap. J’ai trouvé certains passages très touchants et romantiques malgré les difficultés du couple. Le roman parle aussi de la recherche de soi pour trouver sa place auprès de l’autre. La fin est vraiment juste et correspond à ce que j’attendais.

Une magnifique histoire d’amour à ne pas manquer.

 

Extrait : 

Bree s’est remise à pleurer, mais l’expression de désespoir dans ses yeux avait commencé à s’atténuer. Je l’ai reprise dans mes bras, elle pleurait plus doucement, cette fois. Au bout d’un moment, j’ai senti sa respiration plus profonde. Elle s’était endormie. Je l’ai étendue sur le canapé, je suis allé chercher un plaid et je l’ai couverte.

Je suis resté assis à côté d’elle longtemps, en regardant le ciel à travers la fenêtre, le soleil baissait peu à peu. Je pensais à combien Bree et moi étions différents… et si semblables pourtant. Elle portait en elle la culpabilité de ne pas avoir lutté quand elle pensait qu’elle aurait dû le faire, moi je portais la cicatrice de ce qui s’était passé parce que je l’avais fait.

Nous avions réagi différemment à la terreur, et nous étions tous les deux blessés. Peut-être que, s’agissant de la douleur et de ce que chacun de nous s’estimait coupable d’avoir fait, le bien et le mal, le noir et le blanc n’existaient pas. Peut-être qu’il n’existait que des milliers de nuances de gris.

 

Note : ♥♥♥♥

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s