Bibliothèque de Grenoble : Palmyre et le temple de Bel

La cité syrienne de Palmyre, surnommée la « perle du désert » et inscrite au Patrimoine de l’Humanité, a été détruite en 2015.

À partir des années 1930, Robert Amy, architecte archéologue, a étudié et relevé minutieusement l’ensemble du site archéologique du Temple de Bel. Le résultat de ces 40 années de fouilles, publié en 2 volumes en 1975, est la dernière mémoire du temple disparu. Son fils, Bernard Amy, qui a passé les premiers mois de sa vie à l’ombre du temple, évoquera le travail passionné de son père.

Afficher l'image d'origine

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s