Bibliothèque d’Albi : rencontre avec Carole Martinez

Après Frasquita du « Coeur cousu« , Esclarmonde du « Domaine des Murmures« , voici Blanche la nouvelle héroïne de Carole Martinez dans « La Terre qui penche« .

Née en 1966, Carole Martinez, professeur de français publie en catimini son premier roman Le coeur cousu ; boudé par la critique, les lecteurs, libraires et bibliothécaires s’enthousiasment pour cette histoire inspirée de la vie d’une arrière-arrière-arrière-grand-mère andalouse. Son deuxième roman,Du domaine des murmures, qui nous entraîne cette fois au Moyen Age, est d’emblée chaleureusement accueilli. Entre conte et roman, l’écriture envoûtante de Carole Martinez, ses héroïnes aux destins hors-ducommun, évoquent le « réalisme magique » d’un Gabriel Garcia Marquez.

Avec la dessinatrice, Maud Begon, elle a également écrit le scénario de deux bandes dessinées Bouche d’ombre : Lou, 1985 et le tome 2, Lucie, 1900.

Afficher l'image d'origine

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s