Bibliothèque de Paris :Nathalie Parain, une artiste avant-garde

A l’occasion de ses 80 ans, la bibliothèque Sorbier souhaite rendre hommage à Nathalie Parain (1897-1958), grande illustratrice jeunesse de la première moitié du XXe siècle. Natalia Tchelpanova fait ses classes aux Ateliers d’Etat de Moscou, et, avec d’autres artistes, s’occupe d’affiches, d’éducation et de livres pour la jeunesse. Elle s’installe en France après son mariage avec le philosophe français Brice Parain.

Nathalie Parain rencontre alors Paul Faucher, qui mûrit un projet de collection de livres pour enfant aux éditions Flammarion. Pour Paul Faucher, l’image devait devenir un langage à part entière, et le jeu était un élément essentiel au bon développement de l’enfant. En 1931, Nathalie Parain publie ses premiers albums dans la collection du Père Castor qui encouragent les plus jeunes à une démarche créatrice par le jeu, le pliage, le découpage et le collage.

Ses influences de la mouvance constructiviste sont bien présentes dans ses illustrations. Elle marque définitivement de sa modernité l’édition jeunesse, par la composition de ses pages, l’utilisation des aplats de couleur ou encore ses formes simplifiées, issues de la géométrie.

Afficher l'image d'origine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s