After saison 2 d’Anna Todd

 

Couverture : After, Saison 2 : After we collided

Edition Le Livre de Poche

Nbre de pages : 864

Résumé : Après que Tessa ait découvert le pari sur elle remporté par Hardin, le monde s’écroule peu à peu autour d’elle. La jeune femme va essayer de se reconstruire mais Hardin qui se rend compte des sentiments qu’il éprouve n’est prêt à l’abandonner. Le couple surmontera t-il cette nouvelle épreuve ?

 

Avis : 

Le roman nous replonge tout de suite dans l’histoire. Il commence avec le point de vue d’ Hardin qui regrette ce qui s’est passé avec Tessa. La jeune femme, elle, ne peut que  constater les dégâts. Hardin de son côté garde l’espoir que sa petite-amie rentre mais ses moments difficile le poussent à refaire des cauchemars.

Alors que Tessa essaye de reprendre le dessus sans Hardin, celui-ci s’enfonce de plus en plus et réalise que ses soi-disant « amis » ne sont rien pour lui. Même si elle essaye de l’oublier, Tessa a toujours le jeune homme en tête en se disant Hardin ferait comme ceci ou comme cela. Cela montre à quel point elle a cet homme dans la peau.

Tessa a beaucoup de mal à passer à autre chose. Le roman pose entre autre cette question : Peut on pardonner si facilement ? Combien de fois peut-on pardonner et recommencer avec la même personne ? Comment sait-on que c’est fini avec son partenaire ? Si vous avez des réponses n’hésitez pas à me les faire parvenir.

Alors que Tessa pardonne à Hardin, la mère de celui-ci, arrivée d’Angleterre pour Noël, fait des révélations fracassantes, qui met à nouveau à mal la stabilité du couple.  Hardin révèle à Tessa que ce n’est pas la première fois qu’il piège une fille, ces révélations m’ont vraiment dégoûté du personnage. Le couple revient au point de départ.

Anna Todd joue avec les nerfs du lecteur. Pour preuve alors que toute lectrice serait en colère contre Hardin, le personnage masculin écrit une lettre d’excuse qui ferait fondre n’importe qui, autant Tessa que les lectrices. Ce roman nous fait passer par de multiples émotions telles des montagnes russes. 

Je soutiens tout de même la pauvre Tessa qui doit gérer la personnalité complexe d’Hardin. La famille est très présente dans ce deuxième tome et l’on sent que du côté d’Hardin on est content de l’arrivée de Tessa dans sa vie. Alors que les choses se sont arrangées, Tessa insiste pour aller à une soirée où se trouvent les amis d’Hardin.

Je n’ai pas du tout aimé ce passage. Tessa se saoule ce qui n’est pas vraiment dans le caractère de la jeune femme et la présence des amis d’Hardin ne font encore que compliquer leur relation. Les disputes et les réconciliations s’enchaînent et même si comme Tessa, je suis fatiguée de ces hauts et ces bas émotionnels, je ne peux m’empêcher de penser que c’est ce qui fait le charme du roman.

Le personnage d’Hardin a perdu beaucoup de mon estime dans ce deuxième tome, en se comportant de manière égoïste, étouffant Tessa de sa trop grande possessivité. Un léger mieux se fait sentir vers la fin du livre quand Hardin invite Tessa à un rendez-vous galant. C’est peut être par ça qu’il fallait commencer dès le départ.

Quant à Tessa même si je trouve qu’elle fait preuve de davantage de caractère que dans le premier tome, elle reste très faible par rapport à Hardin. J’espère voir dans le prochain roman plus de facettes de la jeune femme.

Pour conclure, malgré quelques moments de lassitudes, j’ai adoré ce roman. Anna Todd réussit à réellement faire ressentir toutes les émotions des personnages aux lecteurs. On vit avec eux leur histoire, on s’en sent très proche et c’est ce que j’aime. Je suis impatiente de commencer la saison 3 espérant que les émotions seront toujours au rendez-vous.

Extrait : 

C’est peut être ça qui ne va pas chez nous : tous les deux, nous avons besoin d’engueulades spectaculairement dramatiques. En fait, je n’y crois pas trop; nous avons fait tellement de chemin depuis le début de notre relation, même si nous nous sommes plus fait la guerre que nous n’avons connu la paix.

La plupart des romans que j’ai lus m’ont laissé croire que les disputes allaient et venaient, passaient en un clin d’œil, que de simples excuses pansaient les plaies des problèmes relationnels et qu’on pouvait trouver une solution en quelques minutes. Les romans mentent. 

C’est peut-être pour ça que j’aime tant Les Hauts de Hurlevent et Orgueil et préjugés, ces deux dernières œuvres sont  incroyablement romantiques à leur manière, mais révèlent la vérité derrière l’amour aveugle et les promesses d’avenir éternelles. 

C’est ça la vérité. Un monde dans lequel tout le monde fait des erreurs, même les filles incroyablement naïves qui sont d’ordinaire les victimes de l’insensibilité et des humeurs d’un garçon.

Personne n’est vraiment innocent en ce bas monde, personne. Ceux qui se croient parfaits sont les pires de tous.

 

Note : ♥♥♥♥

Les autres tomes de la série : 

After saison 1 d’Anna Todd

 

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s