After d’Anna Todd

Edition Le Livre de Poche

Nbre de pages : 816

Résumé :  Tessa est une jeune femme sérieuse, qui aime contrôler sa vie. Lorsqu’elle rentre à l’université et alors qu’elle a un très gentil petit ami : Noah, elle va très vite être attirée par Hardin qui est son opposé.

Avis : 

Le premier point positif que je relève dans ce roman ce sont les chapitres courts qui donnent vraiment un rythme à l’histoire. J’avoue que j’avais beaucoup d’à priori sur ce roman. Je pensais qu’il y avait des scènes de sexe à toutes les pages et en fait non. Je pense que c’est l’effet « Cinquante nuances de Grey ».

Je me suis beaucoup retrouvée dans le caractère de Tessa, même si j’aime bien faire la fête, je suis très sérieuse dans mon travail et j’aime avoir un certain contrôle dans ce que je fais. Alors c’est sûr quand Tessa rencontre Stéphanie, sa colocataire qui aime beaucoup s’amuser il y a un choc de cultures.

Je pensais vraiment qu’Hardin serait le « bad boy » de base et en fait non, c’est un personnage complexe et comme se le demande Tessa à un moment : « ne serait-il pas bipolaire ? ». Ses changements d’humeur rythme le roman et ce que j’ai vraiment apprécié, qu’il y ait toujours un changement d’humeur entre Tessa et Hardin, ce qui fait qu’on ne s’ennuie pas une minute.

Sans juger Tessa car je me demande ce que je ferais à sa place, on ne peut s’empêcher de se sentir mal pour Noah, le petit-ami de la jeune femme. Il est tellement gentil (trop peut-être?), qu’on ressent la trahison en même temps que l’héroine. Une héroine qui ne veut pas rester seule, car il faut être honnête si tout était facile avec Hardin, elle quitterait Noah.

Le dilemme entre les sentiments et la passion est très bien illustré et on ne peut que se demander : que ferais-je dans cette situation ? En même temps il faut se rappeler que Tessa est très jeune et qu’elle n’a eu qu’un seul petit-ami depuis son adolescence. Lorsqu’elle rentre à l’université, elle sort de sa zone de confort et rencontre de nouvelles personnes et donc de nouvelles tentations. Dans ce roman Tessa se redécouvre en quelque-sorte.

Par contre la manière dont Tessa rompt avec Noah, en quelques secondes m’a sidérée. C’est trop facile pour moi, et je reproche à l’auteur de ne pas avoir donné plus de consistance au personnage de Noah qui réagit à peine et s’en va alors qu’il entretient une relation de plusieurs années avec la jeune femme.

Après sa rupture avec Noah, rien ne va être plus facile entre Tessa et Hardin. La suite de l’histoire entre des moments de colère et des moments tendres. Le lecteur passe par toutes sortes d’émotions en même temps que les personnages, de quoi devenir folle. J’ai été étonnée qu’il puisse se détester une partie du roman puis après se dire « je t’aime » toutes les secondes.

Mais au moins ce livre nous fait ressentir quelque chose et j’avoue que j’ai beaucoup apprécié cela. Le couple passe tout de même de très bons moments, au point même de se demander si ce n’est pas trop beau pour être vrai, et c’est le cas. En effet, la fin m’a à la fois surprise et en même temps j’ai pensé « il fallait s’y attendre ».

J’ai vraiment hâte de lire la suite (qui se trouve déjà dans ma PAL). Ce roman est vraiment une agréable surprise et je ne regrette pas d’avoir sauté le pas.

Extrait : 

-Défi ou Vérité ? lui demande Hardin.

-Défi, bien sûr.

Hardin me regarde droit dans les yeux et lui dit :

-Je te mets au défi de m’embrasser. 

Mon coeur s’arrête littéralement. Il ne bat carrément plus. Ce salaud est encore pire que je l’avais imaginé. Mon coeur se remet à cogner quand Molly me jette un regard victorieux avant de se coller à Hardin.

Toute la colère que je ressentais s’évanouit pour être remplacée par une douleur, une douleur qui consume tout, et je sens de haudes larmes couler sur mon visage. Je ne peux plus les regarder, ce n’est juste plus possible.

En un rien de temps, je suis debout et je traverse la foule des ivrognes. J’entends Zed et Steph qui m’appellent, mais la pièce tourne et quand je ferme les yeux, tout ce que je vois, c’est Hardin et Molly.

Je bouscule des gens, mais je ne me retourne pas. Je finis pas arriver à la porte et l’air frais dans mes poumons me ramène à la réalité. Comment peut il être si cruel ?

Je descends en courant les marches jusqu’au trottoir. Il faut que je parte d’ici. Je voudrais ne l’avoir jamais rencontré. Je voudrais avoir eu une autre coloc. Je regrette même d’être venue à WCU.

-Tessa !

Je me retourne, persuadée que j’entends des voix, lorsque je vois Hardin me courir après.

Note : ♥♥♥♥

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s