Bibliothèque de Cahors : Chemin faisant, j’ai rencontré Anne Brouillard

Anne Brouillard est auteur-illustratrice. Née en Belgique en 1967 à Leuven, d’une mère suédoise et d’un père belge, elle y grandit et suit quelques années plus tard des études artistiques à l’Institut Saint-Luc à Bruxelles. Elle publie son premier album en 1990. Cet ouvrage intitulé Les trois chats est très vite reconnu. Il est annonciateur du talent d’Anne Brouillard et se voit rapidement édité en Allemagne et aux Etats-Unis.
En 1993, Le sourire au loup, son quatrième livre, est couronné au salon de Bologne et obtient ensuite le prix de la Pomme d’Or à la biennale de Bratislava. Enfin en 1994 il obtient le prix Maeterlink. Aujourd’hui, Anne Brouillard vit et travaille en Belgique à Bruxelles, elle a publié 20 livres dont le dernier, paru en décembre 2000 aux Editions Syros, s’intitule Le temps d’une lessive.

Œuvre d’Anne Brouillard.

L’œuvre d’Anne Brouillard, poétique et visuelle, est une multitudes d’invitations à des promenades imaginaires. Son premier livre Les trois chats ne comporte pas de . Le texte, mais le langage est autre. Ces trois chats veulent attraper trois poissons. Lorsqu’ils sautent dans l’eau, les poissons eux, en sortent et prennent la place des chats. Histoire de doubles en somme, et le jeu des images (magnifiques !) est à l’image de ce conte « réfléchi ».

D’autres livres comme Promenade au bord de l’eau ou La maison de Martin, racontent des voyages imaginaires. Le premier, met en scène une fillette dans son bain, elle rêve… Les éléments de la salle de bain changent, le décor prend forme, puis des souvenirs se mêlent et font un étonnant voyage, le long d’un cours d’eau…jusqu’à des retrouvailles. Martin lui, rêve aussi. Et sa maison se renverse subitement, l’entraînant au fil de l’eau. Cette aventure lui fera découvrir un monde qui fait écho à ses pensées…

Le dessin d’Anne Brouillard n’évoque pas pour autant le mouvement. Il y a des plans larges et fixes, qui lorsque l’on s’y arrête, entraînent dans un univers riche. Un univers aux richesses exaltées, d’une forte poésie créant un rythme singulier et envoûtant. Le crayon noir alterne avec de remarquables couches de peintures, faisant naître des espaces d’expression superposés, comme autant de sens possibles.

Ainsi L’Orage, autre album « muet ». Une impression, le ciel parait s’assombrir… Un imperceptible premier souffle d’air se fait sentir, on devine alors plus nettement l’arrivée de l’orage, et nous voilà tirés vers un abri, il en va ainsi c’est l’histoire…

Dans cette œuvre de jeune artiste, Anne Brouillard révèle une forte singularité douée d’un talent très expressif, le temps paraît lent, parfois nostalgique ou désuet, amical ou mystérieux. Elle nous offre de réels moments intimes prolongés intelligemment par un sens de l’illustration et de la narration aux qualités d’ores et déjà reconnues.

Par Christophe GUARY, étudiant en DUT métiers du livre à l’IUT Paris, 9/3/2001

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s