Glass Sword de Victoria Aveyard

Edition Le Masque

Nbre de pages : 472

Résumé :  Mare ainsi que Cal sont en fuite après la trahison de Maven, qui, maintenant détient le pouvoir. Dorénavant Mare a un seul objectif : retrouver les « sangs-neufs », les êtres au sang rouge qui ont des pouvoirs comme elle, afin de combattre Maven. Une tâche difficile car Mare le sait, elle ne peut faire confiance à personne.

Avis : 

Un an après le premier tome, j’ai eu du mal à me remettre de l’histoire. Après ce sentiment passé grâce au rappel que fait Mare de son histoire, je dois dire que j’ai adoré le début qui se passe dans l’action. Mare et Cal ont à leurs trousses Maven et l’armée et la bataille fait rage.

Mare après la bataille, à très vite beaucoup de souffrances sur la conscience et se remémore toutes les personnes qui sont mortes pour les aider. Pour mener à bien la révolte, ils ont besoin de retrouver les « sangs-neufs », qui, comme Mare et Cal possèdent des pouvoirs pouvant vaincre Maven.

Alors qu’ils arrivent à s’échapper sur une île, Mare retrouve sa famille. Mais la jeune femme n’est jamais totalement en confiance. En effet, après la trahison de Maven, on ressent toujours au fil de la lecture, la méfiance et la tension de Mare, même avec ses proches.

Si Mare a pour projet de chercher ses semblables, on comprend très vite que ce n’est pas elle qui commande. Le Colonel de la Garde écarlate à d’autres projets. L’auteur joue avec les personnages et le lecteur et bien sûr je joue le jeu sans même me méfier. Ainsi lorsque Mare croit être trahie par un de ses proches, c’est en fait pour mieux s’en sortir.

Cal, Mare, Farley, Shade et Kilorn arrivent à échapper à l’emprise du Colonel pour rechercher les « sang-neuf ». Le temps qui est consacré à l’«oiseau noir», l’avion que vont piloter les personnages est pour moi trop long et contraste avec l’action qui se tient au début.

Ce tome met l’accent sur les différents personnages dont Cal qui est en très mauvaise posture. Accusé de meurtre, on lui reproche la mort de beaucoup de gens en tant que prince. Cal et Mare noue une relation plus approfondie mais elle est étouffée par la violence et la mort qui ponctuent l’histoire.

Il n’y a pas de place pour la romance, au point même que la confiance que Mare accorde à Cal n’est pas absolue car pour elle, toute personne est un ennemi potentiel. J’ai été soulagée que l’auteur ne détaille pas toute la recherche des « sangs-neufs » car le roman entier n’aurait pas suffit.

J’avoue m’être un peu ennuyée au milieu du roman, peut-être parsemé de trop de détails. Cependant j’ai aimé le jeu du chat et de la souris qui s’installe entre Maven et Mare. Tous deux sont en perpétuels déplacements et c’est une course contre la montre qui s’installe. Pour un sang-neuf récupéré, deux sont tués.

Parmi les personnages secondaires que j’ai apprécié, il y a Jon, un homme qui peut voit ce qui va se passer dans l’avenir. Puis Cameron, une sang-neuf qui se rebelle et va révéler les talents de Mare en tant que meneuse.

Car Mare se transforme tout au long du roman et j’avoue l’aimer de moins en moins au fil de l’histoire car pour mener à bien sa mission, elle en perd son côté humain. Pour conclure c’est un tome beaucoup plus noir que le précédent où les sentiments laissent place à la mort et la violence. Violence qui se poursuit jusqu’à la fin du livre.

Une lecture un peu mitigée pour moi, avec des passages un peu trop longs à mon goût et une héroïne que j’apprécie de moins en moins mais dont je comprends les responsabilités et les raisons qu’ils l’ont fait évoluer dans ce sens. Malgré ma déception, je n’hésiterai pas à acquérir le tome 3.

Extrait : 

Un coup de pied me frappe en plein ventre et je ne résiste pas, roulant sur le flanc. Encore et encore, jusqu’à ce que mon visage égratigné, en sang, atterrisse dans la terre du sqaure. L’odeur fraîche est un baume temporaire, m’apaisant assez pour me permettre de recouvrer en partie la vue.

Pourtant, quand j’ouvre les paupières, je regrette plus que jamais de ne pas être aveugle. Maven est accroupi devant moi, la têt inclinée sur le côté. On dirait un chiot face à un jouet. Derrière lui, les combats font rage.

Des combats plus qu’inégaux. Puisque Shade a été neutralisé et que je suis étendue dans la terre, il ne reste plus que Cal et Farley. Elle a trouvé un pistolet, mais il ne lui est presque d’aucune utilité avec Ptolemus qui dévie les balles.

Cal, au moins fait fondre tout ce qui s’approche de lui, brûlant couteaux et lianes à la chaîne. Mais ils ne tiendront pas longtemps. Ils sont acculés. Je dois me retenir de crier. Nous n’avons échappé à une mort certaine que pour aller à la rencontre d’une autre…

Note : ♥♥♥

Publicités

Une réflexion sur “Glass Sword de Victoria Aveyard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s