L’instant précis où les destins s’entremêlent d’Angélique Barbérat

Edition J’ai Lu

Nbre de pages : 384

Résumé :  Kyle a cinq ans lorsqu’il découvre sa mère inanimée par les coups de son mari. Vingt ans plus tard Kyle est devenu un musicien extrêmement populaire mais l’image de sa mère morte dans son lit le hante toujours. Coryn, jeune femme de dix-sept ans épouse Jack, un vendeur de voiture qui se révèle possessif et violent. Un accident va tout faire basculer et mêler les destins de Kyle et Coryn.

Avis : 

Ce livre m’a totalement chamboulée. Tout d’abord par le thème abordé : la femme battue. Au début du roman le thème est déjà présent mais présenté avec délicatesse par l’auteur. Elle évoque le décès de la mère de Kyle qui, on le saura par la suite, était battue par son mari.

Kyle qui était enfant à l’époque, va de nouveau rencontrer ce problème adulte à travers Coryn. Coryn est la seule fille de la famille de onze enfants. Elle devient très belle et pour ses parents il est alors question plus de leur confort que le sien en voulant la marier le plus vite possible.

Ce qui révolte (encore plus une lectrice femme) c’est le fait que pas un seul instant son père ne pense que sa fille pourrait faire des études même si elle a de bons résultats. Son père lui trouve tout de suite un travail dans un restaurent où elle rencontre son futur mari Jack.

Un mariage réglé comme une affaire efface les inquiétudes des parents car maintenant Coryn est à la charge de son mari. Bien que tout commence comme un conte de fée, tout vire au cauchemar. Cela commence par la première claque puis les premiers coups.

Jake traite Coryn comme un objet et entre autre un objet sexuel. Coryn ne travaille plus et n’est plus rien sans son mari. Sa maternité ne changera rien et Coryn attendra son troisième enfant lorsqu’elle rencontre par accident Kyle.

Kyle est un artiste qui a beaucoup de succès et qui parcours le monde entier avec son groupe. Malgré ça le chanteur rêve de devenir père mais ça ne risque pas d’arriver avec sa compagne qui fait aussi partie du groupe F… qui est loin d’être soumise comme peut l’être Coryn.

Le peu de temps que passent Coryn et Kyle ensemble pose la question : les destins de Coryn et Kyle se sont-ils entremêlés trop tard ? Est-ce leur histoire la véritable histoire d’amour dont rêve Coryn ? Malgré la distance Coryn et Kyle sont liés tout au long du roman.

Malgré cet amour qui la bouleverse, Coryn est toujours avec son mari qui ne cesse de la battre, ce qu’il fait par « amour ». Ce qui est le difficile les faux semblants qui ponctuent la vie de la jeune femme. Devant sa famille, qui est ravie de sa vie de femme mariée, Coryn ne peut se confier malgré son envie, son besoin de dire « Il me bat ». Mais la mère de famille garde le silence.

Lorsque plus tard dans le livre la violence atteint le point de non-retour, Coryn rejoint « La Maison » destinée aux femmes battues dont s’occupe la sœur de Kyle. Coryn et Kyle se retrouvent mais leur histoire d’amour n’est pas pour autant plus facile, il y a des silences, des choses inavouées.

Pour moi ce roman est un roman de femme car il y a une autre femme présente dans le livre, c’est Patsi, la compagne de Kyle qui va le quitter d’un commun accord avec lui quand il ne trouveront plus d’issue à leur relation. Cette femme si rebelle va tomber enceinte d’un autre homme et va malgré ses dires vouloir garder le bébé.

J’ai trouvé la fin très juste, triste mais en même temps montre un amour qui n’était pas le premier, qui a fait face à de nombreux obstacles et qui est peut être court mais ne vaut-il pas mieux un « amour éclair » qui laisse de bons souvenirs qu’une vie sans cette petite étincelle ?

Extrait : 

Il était certain que Coryn le troublait tout comme il était certain certain qu’il ne ferait…

-…rien d’autre que l’aider. Parce que c’est tout simplement impossible. Tu sais ce que je suis et l’existence que je mène ? Et ce qu’il faut à Coryn, ça ne sera jamais un type qui évolue dans un monde parallèle et qui passe sa vie sur les routes.

Il fixa de nouveau sa sœur longuement et conclut : 

-Tu vois, je le sais. Ma vie n’a rien de compatible avec la sienne.

Elle regarda les yeux de son frère. Ils étaient graves et lumineux. Presque sans nuage.

-Mais…

Mais quoi ?

-J’attends le « mais » que je vois planqué entre tes deux oreilles.

Mais…avoua-t-il, ça ne change rien au fait que ça aurait pu marcher entre nous. Dans une autre vie.

Note : ♥♥♥♥

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s