Nil de Lynne Matson

Edition Pocket Jeunesse

Nbre de pages : 456

Résumé : Charley une jeune fille de 17 ans est sur un parking de super-marché et s’apprête à repartir quand elle se sent happé par une force indescriptible. Elle atterrie sur Nil et rencontre Thad et les autres habitants de l’île. Tout de suite, la jeune femme est mise au courant des règles : chaque arrivant a devant lui 365 jours pour trouver une porte et y traverser rejoindre son monde. Si au bout des 365 jours il n’arrive pas à traverser : il meurt.

Avis : 

J’avoue que je n’ai pas trop aimé le début du roman. Le livre se compose de chapitres courts avec les points de vue de deux personnages : Charley et Thad. J’étais aussi perdue que Charley lorsque celle-ci est projetée sur « Nil », on ne sait pas du tout où on se trouve.

Il y a aussi beaucoup de personnages présents au tout début du roman et on perd un peu le fil, on a pas le temps de tout découvrir, trop d’informations arrivent d’un seul coup au lecteur. Thad parle comme si le lecteur savait toute l’histoire mais moi je n’ai pas relu le résumé quand j’ai commencé le livre donc je ne savais pas de quoi il parlait.

Quand Charley atterie dans l’autre monde, j’ai eu beaucoup de mal à imaginer les lieux. Mon imagination ne fonctionnait pas avec les mots choisis par l’auteur. Voilà pour le début un peu problématique pour moi mais surtout continuez à lire cette chronique car le meilleur est à venir.

On s’attache tout de suite aux personnages, on découvre avec Charley le nouveau monde qu’est « Nil » et on a l’expérience de Thad qui est là depuis plus de 200 jours. Le couple se forme très vite et un problème se pose tout de suite au lecteur : la différence de jours entre Charley et Thad fait que la séparation est inévitable.

Peu à peu, on découvre plus le fonctionnement de « Nil » et de la Cité. Le roman montre la capacité et l’importance pour l’homme de vivre en communauté. Tout le monde doit s’entraider et parfois le doute s’installe entre eux quant au soutient apporté. On apprend aussi la personnalité des personnages tels que Natalie dont le petit-ami Kevin a pu traverser une des portes.

La mort est très présente dans le roman au point d’en devenir banale, les personnages ne peuvent pas dans leur situation se morfondre sur la mort de l’un d’entre eux. La fin du roman se concentre sur Thad et sa peur qui augmente au fil des jours qui deviennent de moins en moins nombreux.

Ce que fait Thad par amour est très risqué et très courageux et je suis contente de la fin que nous offre l’auteur. De petits points négatifs au départ mais je salue amplement l’imagination de l’écrivain qui nous emmène dans une histoire complètement folle.

Extrait : 

Elle m’a regardée, comme paralysée. Ses cheveux tombaient le long de son visage. Il n’y avait pas la moindre brise pour les faire voleter. 

-Dépêche-toi ! je lui ai crié en me penchant pour l’aider. Cette porte est trop lentepour être une simple ! Allez !

Ce sentiment d’urgence me faisait trembler. Tandis que Natalie se ruait sur sa sandale, Jason a hurlé : -Porte à neuf heures, vers la gauche ! Quarante mètres !

Natalie a bondi et a couru maladroitement, comme moi quand j’étais nue. Le passé se mêlait au présent. Elle a foncé de façon erratique au dessus des rocheers, visant les zones planes. L’écart entre elle et la porte se réduisait.

Et puis elle a été assez proche pour que le chatoiement illumine son visage. Elle a souri et des larmes ont brillé sur ses joues. Elle nous a fait un signe de la main, puis a franchi la porte. Le mur iridescent l’a engloutie aussi rapidement que la porte avait avalé Sabine. La silhouette de Natalie a vacillé et s’est estompée. 

La porte s’est effondrée. Natalie était partie. Tout ce qui restait d’elle, c’était un tas de vêtement et deux sandales. L’une des sandales était la sienne, l’autre la mienne, comme les deux moitiés d’un porte-bonheur qu’on offre à sa meilleure amie.

Car c’était ma meilleure amie sur l’île, et elle allait me manquer. Mais j’avais toujours Thad.

Thad.

Note : ♥♥♥♥

Publicités

3 réflexions sur “Nil de Lynne Matson

  1. Je ne sais pas trop quoi penser de ce livre … Tout comme toi, j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire … Le fait qu’on rentre directement dans le vif du sujet m’a un peu perturbé et j’ai trouvé certaine réaction de l’héroïne pas très crédibles comparé à ce qu’elle vivait … Et surtout je ne m’attendais pas à ce que la romance soit aussi mise en avant!
    Mais j’ai plus apprécié la 2nde moitié quand c’est la survie qui prend le dessus et qu’on commence à avoir peur pour la vie des héros …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s