Night School de C.J Daugherty

 

Edition Robert Laffont

Nbre de pages : 466

Résumé :  Allie arrêtée pour la troisième fois pour infraction dans son lycée désespère ses parents qui ne savent plus quoi faire. A bout, ils décident de l’envoyer dans le lycée Cimmeria. Si l’intégration d’Allie se passe plutôt bien, des événements imprévus vont bouleverser la vie de la jeune fille.

Avis : 

Le roman commence assez normalement, on y découvre Allie en plein flagrant délit dans son lycée. Elle se fait prendre et la punition est expéditive, elle est envoyée dans le Lycée Cimmeria. Allie s’adapte très vite à son environnement.

L’auteur prend le temps de présenter les personnages qui entourent Allie. Les 100 premières pages je me posais la question « Mais que veut dire l’interrogation sur la première page de couverture ? » : Qui croire quand tout le monde vous ment ?

Patience, patience, les premiers ennuis arrivent avec des épisodes très sombres que découvrent Allie mais pourtant personne ne lui dit la vérité et c’est ainsi que l’auteur réveille la curiosité du lecteur. Le lycée qui semble au début être un lieu accueillant et lumineux s’assombrit au fil des pages.

Tout d’abord, le petit ami d’Allie : Sylvain ne se révèle pas tout à fait être le prince charmant puis la mort d’une camarade de l’adolescente survient. Un suicide ? Allie n’y croit pas et le lecteur non plus.L’auteur joue vraiment avec les nerfs du lecteur car comme Allie il n’en sait pas plus que ce les personnages veulent bien avouer.

Pour conclure, j’ai apprécié cette lecture malgré quelques longueurs, et tout ce mystère attirant la curiosité du lecteur. Beaucoup de questions se posent à la fin de ce premier tome qui est pour moi, un tome d’introduction.

Extrait : 

-Mais pourquoi ? N’importe quel policier comprendra qu’elle ne s’est pas suicidée au premier coup d’œil. Il la regarda d’un drôle d’air.

-Des policiers ? Quels policiers ? Elle en resta bouche bée.

-Tu es sérieux ? Ils n’ont pas appelé les flics ?

-Non. Et ils ne le feront pas.

-Quoi ? Comment…?

-La police ne vient jamais ici. Les flics n’ont pas la moindre idée de ce qui est arrivé et personne ne le leur dira. Ils ne sauront jamais que Ruth est morte dans ce parc. Son corp va réapparaître dans une allée sordide, quelque part, et ses parents, qui passent l’essentiel de l’année en France, raconteront aux enquêteurs qu’elle avait fugué.

Et on les croira parce que son père travaille pour une banque d’affaires, que sa mère porte des fringues de grands couturiers et que ces gens-là ne mentent jamais, c’est bien connu.

Allie hésita à se pincer pour s’assurer qu’elle ne rêvait pas.

-Alors … le crime va être maquillé ?

-Evidemment, Allie. A ton avis, pourquoi tu n’avais jamais entendu parler de Cimmeria avant d’arriver ici ? lança-t-il d’un ton amer. Tu ne comprends toujours pas où tu es ?

Note : ♥♥♥

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s