Fille des Cauchemars de Kendare Blake

Edition Hachette

Nbre de pages : 336

Résumé : Thésée Cassio Lowood le plus souvent nommé Cas, est un chasseur de fantôme. Lorsque le jeune adolescent arrive à Thunder Bay avec sa mère, il n’a qu’une seule idée en tête : sa mission. Tuer Anna Korlov qui tue depuis des années.

Avis : 

Les premières pages du roman est une introduction à l’histoire de Cas, jeune lycéen qui pourchasse les fantômes. Le rythme est rapide ce qui nous permet de nous plonger directement dans l’univers du jeune homme. Nous voyons au fil des pages l’intrigue avancée autour de la mission visant le fantôme d’Anna, ce qui n’empêche pas l’auteur de faire des retours en arrière pour expliquer la mort du père de Cas.

Ce que j’ai pu relever aussi dans cet ouvrage c’est le comportement du personnage principal, ne voulant se dévouer entièrement qu’à la chasse aux fantômes il se défend de tisser des liens avec les autres et surtout avec les filles. Pour lui, s’insérer dans la société comme le lycée n’est qu’un moyen d’en apprendre davantage sur le fantôme qu’il doit supprimer.

De plus, ce qui est intéressant c’est la relation qui se tisse entre Cas et Anna. Le fantôme ne tue pas Cas. Celui-ci va même rendre visite à Anna pour parler avec elle. Il comprend qu’Anna sous forme humaine existe encore et qu’elle n’est pas que le monstre qui tue sans vergogne. On se demande alors si le jeune homme va pouvoir mener à bien sa mission.

Plus encore, il construit un lien d’amitié envers ceux qui l’aident (Thomas et Carmel) et une relation amoureuse avec Anna, ce qui montre une réelle évolution de la part du personnage de Cas. J’ai adoré ce premier tome.

Extrait : 

-Cette chose en toi, tu essaies de lui résister, n’est-ce pas ? dis-je doucement. Ma clairvoyance a l’air de la désarçonner.

-Au début, je n’y arrivais pas. J’étais enfermée dans cette enveloppe qui n’était pas moi. C’était horrible d’assister, complètement impuissante, à ce déchaînement de violence. C’est comme si je regardais mon double se livrer aux pires abominations.

Elle baisse les yeux. Une mèche de cheveux tombe sur son épaule. Elles sont si différentes, cette jeune fille tremblante et la déesse funèbre qui sème la destruction. Quel enfer ce doit être pour elle, de rester piégée dans le corps d’une furie !

-Avec les années, on a fini par fusionner, elle et moi, reprend Anna. Je suis devenue cette chose.

-Non, me récré-je. Ce n’est pas toi, ce n’est qu’un masque. Un masque que tu peux enlever.

Note : ♥♥♥♥

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s