Mercy Thompson Tome 7 : La Morsure du Givre de Patricia Briggs

Edition : Milady

Nbre de pages : 400

 

Résumé : Alors que Mercy profite d’un moment de détente avec sa belle-fille Jesse, Adam et tout la meute se font enlever. Mercy va devoir faire preuve de courage pour retrouver son mari et tous les autres loups et découvrir qui se cache derrière tout ça.

Avis : 

Mon avis est un peu mitigé pour ce tome même si je reconnais qu’il est beaucoup mieux que le tome 6 qui pour moi était une véritable déception. J’ai beaucoup aimé les 200 premières pages qui nous plongent au cœur même de l’action. Nous retrouvons la meute qui est en mauvaise posture et Mercy va tout faire pour les sauver.

Le deuxième point positif est le retour des personnages secondaires que nous connaissons comme Ben, Stephan, Tad…Et même Marsilia, la reine vampire, qui n’arrive qu’à la fin mais qui à un rôle très important dans le dénouement de l’histoire.

Mais malheureusement, il y a toujours comme dans le tome 6, beaucoup trop d’explications à mon goût. L’épisode avec Zee, le fae est beaucoup trop long pour ce qu’il apporte à l’histoire. Après nous avons tout un long passage d’explication avec la police pour expliquer aux humains les événements surnaturels qui se sont produits.

Enfin avant le combat final, encore beaucoup de pages pour raconter non pas le combat mais la préparation de celui-ci. Depuis le tome 6, je ne retrouve pas l’essence des premiers tomes qui faisaient le charme de l’histoire. J’espère enfin retrouver le goût de l’action qui est propre à Mercy Thompson dans le tome 8.

Extrait : 

-Je vous aime bien, dit Marsilia. Vous êtes joli.

-Je vous aime bien aussi, répliqua Asil. Même les vampires peuvent avoir bon goût.

Il sourit en montrant toutes ses dents. Elle fronça les sourcils.

-Marsilia, dit Stephan en apparaissant soudain de nulle part. Tu te laisses distraire. Elle ne le regarda pas, ne quitta pas Asil des yeux, se contentant de tourner légèrement la tête vers Stephan.

-Et si c’est le cas ? Quel est le problème ?

-Mercy pourrait te tuer avant que quelqu’un d’autre en ait l’occasion, rétorqua Stephan d’un tom plein d’ennui.

Marsilia me montra ses crocs dans une grimace pleine de rage soudaine.

-Vous pensez pouvoir me tuer, petite coyote ?

Note : ♥♥♥♥

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s