Did I Mention I Love You ? d’Estelle Maskame

Edition Pocket Jeunesse 

Nbre de pages : 412

Résumé : Eden, jeune adolescente de 16 ans part en Californie pour les vacances. Elle y retrouve son père qui l’a abandonné, marié à Ella, une avocate. Eden rentre dans cette nouvelle famille composée de trois fils  dont fait parti Tyler, qui va complètement changer la vie de la jeune fille.

Avis : 

Premier point positif que je peux relever c’est la couverture du roman qui nous donne un goût de vacances alors que le vent et la pluie ponctuent nos journées. J’ai vraiment dévoré ce livre, tout d’abord parce que l’histoire m’a séduite mais aussi car l’écriture de la jeune Estelle Maskame est fluide et très simple.

Après avoir lu un livre comme « Pointe » aux sujets assez sérieux, ça m’a fait du bien de plonger dans une histoire plus légère sans prise de tête. Nous suivons les vacances d’Eden, jeune fille de 16 ans passant ses vacances à Los Angeles avec son père et sa nouvelle femme.

Je ne dirais pas que je m’identifie au personnage d’Eden mais je la comprends. Elle est adolescente et veut s’intégrer parmi les jeunes de son âge. Alors bien sûr si ça passe par les fêtes et l’alcool alors pourquoi pas ? Car le roman montre l’effet de groupe qui agit sur Eden qui, seule, ne ferait pas tout ce qu’elle ose faire avec les autres adolescents.

Les fêtes, l’alcool et la drogue, reflets de l’adolescence ? Oui et non, je ne pense pas que l’écrivain veut cataloguer les adolescents simplement à ça car elle montre aussi la psychologie des personnages, leurs faiblesses.

Faiblesses très présentes chez Tyler, qui n’est pas le « Bad boy » de base comme on pourrait le croire. Le jeune homme renferme des blessures bien profondes qu’Éden va vouloir découvrir à tout prix. Cette persévérance m’a d’ailleurs beaucoup plu car l’adolescente ne s’arrête pas au comportement négatif de Tyler.

Pour conclure, je vous conseille ce roman pour vous détendre, sans prise de tête. Un ouvrage à l’écriture simple se laissant lire sans difficulté. Pour un premier roman Estelle Maskame se défend plutôt bien. Le deuxième tome sort bientôt, patience…

Extrait : 

Soudain, je comprends. Il est vulnérable, et j’ai raison. Ses barrières sont un masque. Ce n’est qu’un rôle qu’il essaie de jouer. Les commentaires grossiers, le flirt lubrique avec Tiffani, les addictions, tout ça c’est pour de faux.

Il a bien plus que ça en lui. Comme aujourd’hui dans la cuisine avec Ella. Il ne jouait pas les gros durs, et il ne faisait pas semblant non plus quand il plaisantait avec Jamie. Parfois sa façade s’effrite. Et parfois, je suis là pour le voir.

Parfois ses yeux s’adoucissent pour dévoiler leur véritable étincelle à qui veut bien regarder. Pourquoi n’ai-je pas compris ça plus tôt ? C’est évident. Nos disputes sans importance, les conversations pathétiques, les regards noirs constants, tout ça semble tellement…inévitable, comme si on n’arrivait pas à s’arrêter, comme si, d’une certaine façon, on aimait se chamailler.

Nous nous regardons en chiens de faïence depuis le premier jour. Chacun cherche les faiblesses de l’autre. Moi, c’est ma confiance en moi. Lui, c’est la vérité. Et en dessous, il y a l’attirance.

Note : ♥♥♥♥

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s