Les yeux jaunes des crocodiles de Katherine Pancol

Edition Le Livre de Poche

Nbre de pages : 661

 

Résumé : Iris, la quarantaine, mariée et très riche s’ennuie dans cette vie fade et sans objectifs. C’est avec un mensonge que tout va commencer, alors qu’elle est incapable de coucher les mots sur le papier, elle annonce à tout le monde qu’elle écrit un nouveau roman. Elle demande alors à sa sœur Joséphine littéraire  et chercheuse au CNRS de l’écrire pour elle.

Avis : L’écriture de Katherine Pancol est simple mais très agréable à lire. On s’attache facilement aux personnages. L’écrivain peint une histoire de famille, d’amour avec  réalité et  sincérité .

Extrait : 

La vie avait continué après, la vie continue toujours. Elle te donne des raisons de pleurer et des raisons de rire. C’est une personne, la vie, une personne qu’il faut prendre comme partenaire. Entrer dans sa valse, dans ses tourbillons, parfois elle te fait boire la tasse et tu crois que tu vas mourir et puis elle t’attrape par les cheveux et te dépose plus loin.

Parfois elle t’écrase les pieds, parfois elle te fait valser. Il faut entrer dans la vie comme on entre dans une danse. Ne pas arrêter le mouvement en pleurant sur soi, en accusant les autres, en buvant, en prenant des petites pilules pour amortir le choc. Valser, valser, valser. Franchir les épreuves qu’elle t’envoie pour te rendre plus forte, plus déterminée.

Note : ♥♥♥

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s