Le pays du nuage blanc de Sarah Lark

Couverture : Le pays du nuage blanc

Edition Archipoche

Nbre de pages : 755

Résumé : Helen habite à Londres en 1852 et est préceptrice d’ enfants d’une riche famille. Mais Helen aspire à autre chose : un mari et des enfants, une vie de famille. Elle répond alors à une petite annonce qui propose à des femmes de partir en Nouvelle-Zélande épouser des hommes. Durant son périble Helen rencontre Gwyneira, une jeune femme promise à Lucas Walden,  fils de Gérald Walden possédant une des plus grandes fermes. A partir de ce moment les destins des deux femmes ne vont cesser de se croiser poour le meilleur et pour le pire.

Avis : Quand j’ai choisi ce livre,  en observant la couverture et le résumé, j’ai pensé à une histoire romantique presque trop. Et bien pas du tout c’est un roman avec de l’amour bien sûr mais aussi un roman noir où les mauvais cotés humains sont révélés. Ne vous fiez pas aux apparences, je vous le conseille.

Extrait : « Eglise anglicane de Christchurch recherche jeunes femmes honorables, capables de tenir un ménage et d’éduquer des enfants, pour contracter mariage avec messieurs de notre paroisse, hommes aisés bénéficiant tous d’une réputation irréprochable. »

 

Note : ♥♥♥♥

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s